Le Québec, une histoire de famille | Le premier réseau social consacré à la généalogie au Québec!

Famille de la semaine

Bélanger

Retour à la capsule

Script de la capsule



Je m’appelle Louis Bélanger. 

Et moi Guy Bélanger.

Je m’appelle Julie Bélanger.

Je m’appelle Victor Bélanger. 

Voici l’histoire de nos familles!

 

Les 32 500 Bélanger du Québec descendent de deux pionniers, François et Nicolas, partis de Normandie et débarqués en Nouvelle-France au 17e siècle. Et si un seul est relié aux fameux poêles Bélanger, les deux familles ont œuvré à l’essor industriel du Québec!

 

Vers 1880, un descendant de François, Louis-Henry, commercialise la légendaire tire Sainte-Catherine. La confiserie familiale durera quatre générations!

 

Octave Bélanger ouvre quant à lui la fonderie Ville-Marie, rue Amherst à Montréal. Il construit en 1918 l’une des toutes premières voitures à circuler au Québec.

 

Les Bélanger ont le moteur dans le sang! En 1916, le Beauceron Oscar Bélanger fonde une compagnie de transport de marchandises.

 

[Victor Bélanger] : « Ces deux camions datent ont appartenu à la compagnie de mon père et ils font la fierté de notre musée aujourd’hui. »

 

Il manque une pièce de choix dans la collection de Victor : La Belanger spécial, construite par le descendant américain Murrell Belanger. La voiture a remporté les 500 miles d’Indianapolis en 1951.

 

La crise de 1929 entraîne la fermeture de nombreuses entreprises. Mais à Montmagny, la fonderie créée par un autre Bélanger, Amable, va permettre au patronyme d’entrer dans des milliers de foyers québécois.

 

Elle s’est imposée en distribuant ses poêles à bois partout ici et dans les Maritimes. En 1954, elle produit ses premières cuisinières électriques, vantées par maman Plouffe.

 

Malheureusement, plusieurs fois rachetée par des compagnies américaines, dont Whirlpool, la fonderie de Montmagny cessera définitivement ses activités en 2004.

 

« Et voilà! C’était l’histoire des Bélanger! »