Le Québec, une histoire de famille | Le premier réseau social consacré à la généalogie au Québec!

Famille de la semaine

Boucher

Retour à la capsule

Script de la capsule



Je m’appelle Daniel Boucher. 
Et moi Micheline Boucher.
Moi, Gabrielle Provost-Boucher.
Voici l’histoire de nos familles! 

 

Une douzaine de migrants introduisent le patronyme Boucher en Nouvelle-France. Mais c’est bien de Marin, originaire de St-Langis-lès-Mortagne, en Normandie, dont descendent majoritairement les 25 000 Boucher du Québec. On doit à ce maçon, notamment, la construction de la ville de Beauport.

 

Quant à ceux qui se cherchent une quelconque ascendance avec LE Boucher, seigneur de Boucherville, désolé de vous décevoir...

 

Pierre Boucher n’a que 13 ans lorsqu’il arrive ici avec son père Gaspard. Soldat, il se fait remarquer en défendant Trois-Rivières des Iroquois et deviendra même gouverneur de la ville.

 

[Pierre de Boucherville] : « En 1667, mon ancêtre s’établit dans sa seigneurie des Îles-Percées, qu’il rebaptise Boucherville. »

 

[Daniel Boucher] : « Bref, si comme moi, vous vous appelez Boucher, vous ne pouvez pas descendre de Pierre de Boucherville, c’est impossible ! Mais inquiétez-vous pas, on peut quand même être fiers de nos ancêtres ! »

 

Le 10 Septembre 1939, le Canada entre en guerre contre l’Allemagne nazie. Le Beauceron Jean-Paul Boucher n’a que 15 ans lorsqu’il se présente au Régiment de la Chaudière entièrement composé de Canadiens-Français.

 

Il sera des 130 000 hommes qui débarqueront sur les plages de Normandie, le 6 juin 1944; l’un de ces courageux anonymes ayant permis de libérer l’Europe !

 

[Gabrielle Provost-Boucher] : « En 1946, mon grand-père, mon héros, sera démobilisé et retrouvera les siens dans sa Beauce natale. On conserve précieusement ses médailles militaires. »

 

En 1978, la dramaturge Denise Boucher secoue la société québécoise avec sa pièce très féministe: Les fées ont soif.

 

Jugée blasphématoire, cette pièce sera la dernière à être condamnée par l’Église québécoise.

 

Enfin, n’oublions pas le triple champion olympique en patinage de vitesse, Gaétan Boucher.

 

Voilà, c’était l’histoire des Boucher!