Le Québec, une histoire de famille | Le premier réseau social consacré à la généalogie au Québec!

Famille de la semaine

Caron

Retour à la capsule

Script de la capsule



Je m’appelle René Caron.

Moi, Sophie Caron.

Et moi Louis Caron.

Voici l’histoire de nos familles !

 

Il y a 24 300 Caron au Québec.

 

[René Caron] : «Nous descendons de 4 pionniers arrivés ici au 17e siècle, dont mon ancêtre Robert, un fermier marié à Québec en 1637.»

 

Parmi les descendants de Robert, René-Édouard devient maire de Québec, en 1834.

 

[Fernand Caron] : «Durant ses mandats, mon arrière-arrière-grand-oncle a dû gérer deux des pires fléaux urbains du 19e siècle.» 

 

L’épidémie de Choléra, qui décima près de 3000 de ses concitoyens, et le feu qui, en 1845, détruisit les deux tiers de la ville.

 

D’autres descendants ont eux aussi vécu le drame du feu.

En 1900, les frères Pierre-Euclyde, Joseph et Damien tiennent un magasin à Hull.

 

[Nicole Gibeault] : «C’est ici même que le 26 avril, un terrible incendie ravage le magasin de mon arrière-grand-père.»

 

En quelques heures, le feu détruit la moitié de Hull et le cinquième d’Ottawa. La famille Caron se relèvera du drame.

 

[Nicole Gibeault] : «Mon grand-père Alexis sera le maire de Hull et mon grand-oncle François marquera la vie publique montréalaise.»

 

En 1950, François, juge de la Cour supérieure, préside l’Enquête Caron. Objectifs: nettoyer Montréal et freiner la corruption policière! Une vingtaine de policiers sont blâmés et leur chef destitué. Jean-Lapointe interprétera le juge Caron dans Montréal, ville ouverte.

 

Autre descendant du pionnier Robert, Louis, se distingue dans le monde des lettres. Il est notamment l’auteur des Fils de la liberté, l’un des premiers best-sellers historiques québécois.

 

[Sophie Caron] : «Enfin, n’oublions pas René, l’inoubliable Todore Bouchonneau des Belles histoires des pays d’en haut

 

Voilà, c’était l’histoire des Caron!