Le Québec, une histoire de famille | Le premier réseau social consacré à la généalogie au Québec!

Famille de la semaine

Chouinard

Retour à la capsule

Script de la capsule



Je m’appelle Normand Chouinard.

Et moi Rosine Chouinard.

Et moi, Jacques Chouinard.

Et moi Gino Chouinard.

Voici l’histoire de notre famille!

 

Nous sommes 8 000 Chouinard au Québec.

 

[Normand Chouinard] : «…et nous descendons tous de Jacques Choisnard, originaire de Touraine, en France.»

 

Petit-fils de meunier, fils de drapier, l’ancêtre est charretier.

 

[Normand Chouinard] : «Vers 1685, mon ancêtre quitte cette maison de Beaumont-la-Ronce pour la Nouvelle-France.»

 

Il épouse Louise Jean en 1692, à Québec. Le couple aura 16 enfants et s’installera à Saint-Jean-Port-Joli.

 

[Gino Chouinard] : «En 1985, les Chouinard d’Amérique se rassemblent pour leur tricentenaire, ici, sur leur terre ancestrale de Saint-Jean-Port-Joli. J’y étais et toi aussi.»

 

[Jacques Chouinard] : «Eh oui, dans le ventre de ma mère. Elle m’a appelé Jacques en l’honneur de notre ancêtre!»

 

En 1842, l’arrière-arrière-petit-fils du pionnier, Honoré-Julien, est un commerçant prospère de la rue Saint-Pierre.

 

[Hélène Robitaille] : «Et il est l’un des premiers francophones à posséder un quai à Québec.»

 

À l’époque, un millier de bateaux s’amarrent chaque année dans le plus vieux port du pays.

 

[Hélène Robitaille] : «Ce quai restera dans notre famille jusqu’en 1930!»

 

En 1949, Jacques Normand est l’artiste le plus populaire du Québec !

 

[Normand Chouinard] : «Le vrai nom de mon oncle Jacques Normand était Raymond Pascal Chouinard.» 

 

[Rosine Chouinard] : «Mon grand-oncle sera l’âme des nuits de Montréal en y animant le premier cabaret francophone: Le Faisan Doré.»

 

Jacques Normand sera aussi aux commandes d’émissions cultes comme Les Couche-Tard.

 

La danseuse et chorégraphe Marie Chouinard présente, en 1978, sa première création. Avant-gardiste, elle bouscule, choque. Elle a signé à ce jour plus de 50 chorégraphies et a reçu du gouvernement français les insignes de Chevalier de l’Ordre des Arts et des Lettres. 

 

Voilà, c’était l’histoire des Chouinard!