Le Québec, une histoire de famille | Le premier réseau social consacré à la généalogie au Québec!

Famille de la semaine

Côté

Retour à la capsule

Généalogie

Généalogie des Côté



Très répandu, le nom Côté arrive au quatrième rang des patronymes les plus fréquents au Québec, avec plus de 52 000 porteurs. Presque tous descendent de Jean Côté, dont le mariage à Anne Martin, le 17 novembre 1635, à Québec, est le sixième impliquant un immigrant français à être célébré dans la colonie (selon les données existantes). Le couple aura cinq fils qui se marieront tous et qui donneront 19 petits-fils mariés au couple fondateur. Jean, né en 1644, en fournira 10 à lui seul. Deux de leurs trois filles convoleront.

 

Le pionnier Jean Côté

Malheureusement, les origines de Jean Côté et de sa femme sont inconnues, en raison de la destruction des registres originaux dans un incendie en 1640. Les documents furent tant bien que mal reconstitués de mémoire, mais de précieux renseignements furent ainsi perdus à jamais. La date de son arrivée fait croire qu’il serait arrivé de Normandie.

 

Le site officiel de l’Association des Côté d’Amérique (http://www.association-cote.com/pages_css/association.htm) nous renseigne sur l’existence de Jean Côté en Nouvelle-France. Appartenant aux toutes premières familles à vivre dans la colonie, les Côté/Martin forment ainsi un des couples pionniers. Établi dès 1635 sur une terre qui appartient au sieur Robert Giffard de Beauport, Jean Côté devient l’un des huit premiers défricheurs de toute l’histoire de Beauport. La terre de l’aïeul Côté, située entre celle de Zacharie Cloutier et celle de Noël Langlois, se trouve entre les rivière Beauport et Montmorency, assez près de la chute du même nom.

 

Un peu plus tard, vers 1642, l’ancêtre Jean Côté reçoit en concession un emplacement de 150 pieds par 60 de profondeur à la Haute-Ville de Québec, terrain et maison évalués à 450 livres. Cet emplacement, numéroté 11, donne directement sur l'actuelle rue du Trésor et est bordé par la rue Buade. Il s'agit aujourd'hui du terrain sur lequel se retrouvent notamment Le Café Buade. En 1645, l’aïeul Côté possède donc l’une des 30 maisons à être construites dans la ville de Québec. Cependant, il ne l’habitera qu’épisodiquement, la vendant à sa fille Simone et à son futur gendre en 1649.

 

Jean Côté décède à Beauport, le 27 mars 1661. On l’inhume à Québec le lendemain, fait remarquable, sous l’église de Québec. Il sera des 900 personnes ainsi honorées et qui dorment dans les caves de l’actuelle église Notre-Dame de Québec. Son acte de sépulture se lit comme suit :

 

« Lan 1661, le 28 mars a esté enterré dans l’Église Jean Costé ancien habitant de ce pays mort le jour précédent en sa maison ».

 

Il aura donc vécu quelque 26 années au Canada. Sa femme ne mourra qu’en 1684, à un âge vénérable estimé à 80 ans par le rédacteur de sa sépulture. Les enfants Côté figurent parmi les premières familles à avoir colonisé l’Île-d’Orléans.

 

 

Quelques descendants célèbres...

 

Michel Côté, comédien

 

Alain Côté, hockeyeur

 

Augustin Côté, fondateur du Journal de Québec

 

Cyrille-Hector-Octave Côté, patriote, l'un des Fils de la liberté et l'un des chefs de l'Insurrection de 1838

 

Eugène Côté, fabriquant de chasse-neige

 

Wilrose Côté, fondateur de la plus ancienne compagnie manufacturière de chasse-neige au Canada

 

André-Philippe Côté, caricaturiste

 

Denis Côté, folkloriste

 

Denis Côté, cinéaste

 

Ghyslaine Côté, cinéaste

 

Jacynthe Côté, chef de l’exploitation de Rio Tinto Alcan

 

 

Recherche: Bertrand Desjardins

 

 

Commentaires

18

Vous devez être connecté pour inscrire un commentaire.

Connectez-vous
  • Julie Pépin

    Il y a 2 ans

    J'ai en ma possession un livre écrit par Laurette Rochette, une descendante directe de Jean Côté. Pendant plusieurs décennies, la famille Côté aurait accumulé des informations afin de recréer leur arbre généalogique et il semblerait qu'en effet, Jean Côté soit bel et bien le fil d'Abraham Côté et de Françoise-Geneviève Loiselle.

    Le livre raconte que Jean serait né en 1605 en France à Montagne. Il serait arrivé à Québec le 4 juin 1634 et épouse Anne Martin (1608-4 décembre 1684) le 17 novembre 1635. Anne serait fille d'Abraham Martin et Marguerite Langlois. Jean décède le 27 mars 1661 à l'âge de 56 ans dans sa maison de Beauport.

    Voici quelques clarifications. Étant moi-même une descendant de Jean Côté, j'étais un peu perdue avant de recevoir ce livre. Il contient, de plus, un article (de journal ou historique) dans laquel il est bien précisé le nom des parents de Jean Côté

  • Diane Côté

    Il y a 3 ans

    Avez vous des infos sur les ascendants de cette lignée

    le mariage de mon grand-père. Léo que se prénomme
    Démétrios Côté. Il était charretier à son mariage. Il a épousé le
    22/06/1913, en l'Église St-Pascal-Baylon, Montréal, Alice Surprenant, fille
    d'Ulric et d'Azélie Bougie. Le célébrant a été Abbé A. Mucolair.

    Mon grand-père Démétrios/Léo Côté était le fils d'Alexis et d'Adèle
    Blonge, de la paroisse Ste-Cécile, à Valleyfield.

    Merci

  • Chantale Beaudoin

    Il y a 4 ans

    Je suis à la recherche d'information concernant mon arrière-grand-mère, Marie Côté, qui a habité dans la région Grande Bergeronnes jusqu'à l'âge de 18 ans. Elle s'est mariée à François Maltais en 1890, à Grande-Bergeronnes.

  • Chantale Beaudoin

    Il y a 4 ans

    Je suis à la recherche d'information concernant mon arrière-grand-mère, Marie Côté, qui a habité dans la région Grande Bergeronnes jusqu'à l'âge de 18 ans. Elle s'est mariée à François Maltais en 1890, à Grande-Bergeronnes.

  • Chantale Beaudoin

    Il y a 4 ans

    Je suis à la recherche d'information concernant mon arrière-grand-mère, Marie Côté, qui a habité dans la région Grande Bergeronnes jusqu'à l'âge de 18 ans. Elle s'est mariée à François Maltais en 1890, à Grande-Bergeronnes.

  • Dominique Ritchot

    Il y a 4 ans

    Il serait bon que les gens s'abstiennent de se fier à n'importe quel site Internet en pour ce qui de la filiation fictive de Jean Côté. Il n'existe aucune preuve que Jean Coté soit le fils de Abraham Côté et de Françoise Loisel. Concertant la sépulture d'un Abraham Coté, le père présumé du migrant Jean Côté, certains sites donnes le 13 juin 1673 à Québec, Beauport ou St-Pierre Île d'Orléans ! De plus, ces mêmes bases de données prétendent, sans fournir aucune preuve, que les parents de Anne Martin sont Jean Galleran Martin et Isabelle Côté, et qu'elle serait tantôt la soeur, tantôt la fille d'Abraham Martin, et qu'elle serait le fruit d'une union totalement fictive entre Abraham Martin et une Huronne ! Or, on sait qu'Abraham Martin et son épouse Marguerite Langlois baptisent un fils en 1616 à Dieppe.
    Le mariage de Jean Côté et Anne Martin est non filiatif. Donc, tant et aussi longtemps qu'on aura pas trouvé leur lieu d'origine respectifs, il est tout à fait faux de les associer au couple Abraham Côté / Marie Loisel et Abraham Martin / Marguerite Langlois ou Jean Martin / Isabel Côté

  • Francis Côté

    Il y a 4 ans

    Ce site semble assez complet pour sa part en anglais seulement .

    http://www.thievin.net/cote.php

  • Francis Côté

    Il y a 4 ans

    http://www.geni.com/people/Fran%C3%A7oise-Genevi%C3%A8ve-Loiselle/6000000019118023732

  • Francis Côté

    Il y a 4 ans

    J'ai trouvé un site qui peu mettre certain chose au clair a vérifié.

    http://www.geni.com/people/Jean-Cost%C3%A9/6000000004560949273

    http://www.geni.com/people/Abraham-C%C3%B4t%C3%A9/6000000019118788002

    http://www.geni.com/people/Marie-Anne-Martin/6000000002688522248

  • Louis Laplante

    Il y a 5 ans

    Bonjour,

    Présentement, je révise une base de données et je suis tombé sur Jean Côté fils de Jean et Anne Martin.
    Voici ce que j'ai trouvé.

    Bonne lecture!

    CÔTÉ, Jean
    (Jean et Anne Martin)
    b 25 février 1644 Québec.
    s avant 1722 L'Ange-Gardien.
    Résidant de Beauport lors de son premier mariage et de Saint-Pierre à l'Île d'Orléans lors de son deuxième mariage. Capitaine de milice en 1704 et 1707 à l'Île d'Orléans. Pionnier de la paroisse Saint-Pierre à l'Île d'Orléans. Savait signer.

    1ER MARIAGE: 11 novembre 1669 Québec

    COUTURE, Anne
    (Guillaume et Anne Émard)
    b 22 janvier 1652 Québec.
    s 26 novembre 1684 Québec (« décédée en la maison de Marsolet (son beau-frère) »).

    1. Jean-Baptiste b 24-8-1670 Québec; m 24-10-1695 Saint-Pierre; Île d’Orléans : Françoise Choret; s 22-3-1736 Rimouski. Résidant de Saint-Pierre; Île d’Orléans lors de son mariage. Seigneur de l’Île-Verte lors de son décès.
    2. Noël b 11-12-1672 Québec; m 28-2-1696 Sainte-Famille; Île d’Orléans : Marie-Madeleine Drouin; s 29-3-1701 Saint-Pierre; Île d’Orléans. Résidant de Saint-Pierre; Île d’Orléans lors de son mariage. Ne savait pas signer.
    3. Marguerite b vers 1674 lieu indéterminé (au Québec); s 17-12-1702 Québec.
    4. Marie-Ursule b vers 1677 lieu indéterminé (au Québec); s 13-4-1723 Hôtel-Dieu de Québec.
    5. Pierre b 22-11-1679 Saint-Pierre; Île d’Orléans; m 27-4-1707 Saint-Pierre; Île d’Orléans : Marie-Charlotte Rondeau; s 18-8-1715 Saint-Pierre; Île d’Orléans. Résidant de Saint-Pierre; Île d’Orléans lors de son mariage. Enseigne (dans l’armée) lors de son décès.
    6. Guillaume b 7-11-1681 Saint-Pierre; Île d’Orléans; m 8-5-1719 Québec : Marie-Clothilde Amelot dit Sanspeur; s 2-3-1745 Hôpital général de Québec. Résidant de Québec lors de son mariage. Charpentier. Ne savait pas signer.
    7. Anne b vers 1683 Saint-Pierre; Île d’Orléans; s 15-10-1754 Hôtel-Dieu de Québec.


    2E MARIAGE: 25 février 1686 Québec

    VERDON, Geneviève (1193)
    (Vincent et Geneviève Pelletier)
    b 21 janvier 1666 Sillery.
    Résidante de Québec lors de son mariage. Savait signer.

    1. Joseph (596) b 28-6-1689 Saint-Pierre; Île d’Orléans; 1er m 13-4-1711 L'Ange-Gardien: Thérèse Huot; 2e m 23-1-1730 L'Ange-Gardien: Marie-Jeanne Roussin; s 21-12-1760 L'Ange-Gardien. Résidant de L’Ange-Gardien lors de son premier, deuxième mariage et de son décès. Savait signer.
    2. Marie-Charlotte b 31-10-1686 Saint-Pierre; Île d'Orléans; m 26-8-1705 Saint-Pierre; Île d'Orléans: François Tinon dit Desrochers dit Deslauriers; s 8-12-1755 Québec. Résidante de Saint-Pierre; Île d’Orléans lors de son mariage.
    3. Marie-Geneviève b 31-8-1691 Saint-Pierre; Île d'Orléans; 1er m 18-11-1709 L'Ange-Gardien: Louis Boissel; 2e m 17-7-1720 Québec: Yves François Arguin; s 19-3-1736 Québec. Résidante de L’Ange-Gardien lors de son premier mariage et de Québec lors de son deuxième mariage. Savait signer.
    4. Jacques dit Gabriel b 10-12-1693 Saint-Pierre; Île d'Orléans; s 23-4-1707 Hôtel-Dieu de Québec (« écolier au Séminaire de Québec »).
    5. Jean-Marie b 1-3-1696 Saint-Pierre; Île d'Orléans; m 4-2-1716 L’Ange-Gardien : Marie-Madeleine Huot. Résidant de L’Ange-Gardien lors de son mariage. Savait signer.
    6. François b 7-2-1698 Saint-Pierre; Île d'Orléans. Aucune mention après cette date.
    7. Ignace b 24-3-1700 Baie-Saint-Paul; m 5-10-1733 L’Ange-Gardien : Véronique Hébert dit Lecompte; s 8-2-1766 Saint-Charles (Bellechasse). Ne savait pas signer.
    8. Gabriel b 2-2-1702 Baie-Saint-Paul; m 14-11-1739 Québec: Cécile Gosselin; s 10-11-1742 Québec. Navigateur. Savait signer.
    9. Charles b 5-9-1704 Saint-Pierre; Île d'Orléans; 1er m 7-4-1739 Grondines: Geneviève Fiset; 2e m 14-4-1749 Charlesbourg : Marie-Françoise Estiembre dit Sansfaçon; s 27-4-1777 L’Ancienne-Lorette. Résidant de L’Ange-Gardien lors de son premier mariage et de L’Ancienne-Lorette lors de son deuxième mariage. Ne savait pas signer.
    10. Thomas b 28-2-1707 Saint-Pierre; Île d'Orléans ; 1er m 8-1-1733 Baie-Saint-Paul: Geneviève Simard dit Lombrette; 2e m 2-5-1735 Les Éboulements : Marie-Geneviève Gagnon; s 14-4-1788 Baie-Saint-Paul. Résidant de L’Ange-Gardien lors de son premier mariage. Savait signer.
    11. Marie b 6-3-1711 L'Ange-Gardien; m 14-6-1733 Québec: André Allies; s 21-2-1784 Montmagny. Résidante de Québec lors de son mariage

    CÔTÉ*, Jean (2384)
    s 27 mars 1661 Québec (« ancien habitant de ce pays, enterré dans l’église »)
    Arrivé le 20 juillet 1635 à Québec. Concession d'une terre de trois arpents de front sur le fleuve à Beauport le 5 février 1645. Origine inconnue.

    MARIAGE: 17 novembre 1634 Québec

    MARTIN*, Anne (2385)
    b vers 1608 France.
    s 5 décembre 1684 Québec (« décédée dans la maison de F. Hazeur »).
    Origine inconnue.

    1. Jean b 25-2-1644 Québec; 1er m 11-11-1669 Québec: Anne Couture; 2e m 25-2-1686 Québec: Geneviève Verdon; s avant 1722 L'Ange-Gardien. Résidant de Beauport lors de son premier mariage et de Saint-Pierre à l'Île d'Orléans lors de son deuxième mariage. Capitaine de milice en 1704 et 1707 à l'Île d'Orléans. Pionnier de la paroisse Saint-Pierre à l'Île d'Orléans. Savait signer.
    2. Louis b 25-10-1635 Québec; m 6-11-1662 Québec: Élisabeth Langlois; d avant décembre 1669 Château-Richer. Résidant de Québec lors de son mariage.
    3. Simone b 9-12-1637 Québec; m 16-11-1649 Québec: Pierre Soumande dit Delorme; d vers 1698 Québec. Résidante de Québec lors de son mariage.
    4. Martin b 12-7-1639 Québec; m 25-7-1667 Château-Richer: Suzanne Pagé dit Quercy; s 30-8-1710 Saint-Pierre; Île d'Orléans. Résidant de Beauport lors de son mariage et de Saint-Pierre; Île d’Orléans lors de son décès. Pionnier de la paroisse Saint-Pierre à l'Île d'Orléans.
    5. Mathieu b 6-7-1642 Québec; m 11-9-1667 lieu indéterminé (au Québec) (contrat du notaire Claude Aubert) : Élisabeth Gravel dit Brindelière; s 25-2-1696 Saint-Pierre; Île d'Orléans. Résidant de Beauport lors de son mariage.
    6. Noël b 4-5-1646 Québec; m 13-2-1673 lieu indéterminé (au Québec) (contrat du notaire Paul Vachon): Hélène Graton; s 7-3-1701 Saint-Pierre; Île d'Orléans. Résidant de Beauport lors de son mariage.
    7. Marie b 11-1-1648 Québec; s 25-1-1648 Québec.
    8. Louise b 10-4-1650 Québec; m 4-11-1663 Québec: Jean Grignon; décédée hors du Québec. Résidante de Beauport lors de son mariage. Établie en France à La Rochelle avec son mari vers 1667.

    PRDH