Le Québec, une histoire de famille | Le premier réseau social consacré à la généalogie au Québec!

Famille de la semaine

Gagnon

Retour à la capsule

Script de la capsule



Je m’appelle André-Philippe Gagnon.

Et moi, André Gagnon.

Voici l’histoire de notre famille!

 

Pour les Gagnon, tout a commencé ici à la Gagnonnière, dans le Perche.

 

[André-Philippe Gagnon] : « C’est de ce hameau typique de Normandie que sont partis, en 1640, les frères Mathurin, Jean et Pierre. Ils seront rejoints 15 ans plus tard par leur cousin, Robert. C’est donc d’une seule et même famille que nous, Gagnon d’Amérique, descendons tous ! »

 

La famille s’installe à Château-Richer. Mais au 19e siècle, les Gagnon seront des premiers colons à développer le Saguenay-Lac-St-Jean !

 

En 1861, Pierre Gagnon construit un moulin à bois et à farine sur une chute de la rivière Ouiatchouan. Il s’agit d’un des plus vieux bâtiments du village de Val-Jalbert. Les efforts du pionnier auront été vains puisque dès 1927, victime de l’effondrement des marchés du papier, Val-Jalbert se vide de tous ses habitants pour devenir une véritable ville fantôme ! Val-Jalbert est aujourd’hui un site touristique pour découvrir la vie d’une ville de compagnie des années 20.

 

En 1920, le Québec pleure Aurore Gagnon l’enfant martyre, violentée jusqu’à la mort par sa belle-mère. 90 ans plus tard, cette terrible histoire bouleverse encore le Québec !

 

En 1936, on lance à Montréal le Norseman, un petit avion spécialement conçu pour les pilotes de brousse. Avec cet appareil, Paul Gagnon commence son métier de pilote.

 

[Paul Gagnon] : « De 1952 à 1957, je transportais des prospecteurs miniers, des pêcheurs et des malades. »

 

Il deviendra le pilote du jet du premier ministre Jean Lesage et sera responsable des premiers bombardiers à eau du Québec.

 

Enfin, le patronyme Gagnon brille dans le monde grâce à André-Philippe. Quant au compositeur André Gagnon, il connaît un immense succès d’Europe jusqu’au Japon!

 

Voilà, c’était l’histoire des Gagnon!