Le Québec, une histoire de famille | Le premier réseau social consacré à la généalogie au Québec!

Famille de la semaine

Landry

Retour à la capsule

Généalogie

Généalogie des Landry

 

Le patronyme Landry est d’origine germanique, un dérivé de Landric (de land = pays et de ric = puissant). Ce nom est surtout porté dans le Pas-de-Calais, la Mayenne et la Sarthe, ainsi que dans la région parisienne et dans l'Ain. Un saint Landry (ou Landri) fut évêque de Paris au VIIe siècle (fondateur de l’Hôtel-Dieu à Paris). Variantes : Landri, Landric, Landriq.

 

Trois ancêtres ont introduit le nom de Landry, deux en Acadie et un au Québec :

 

Guillaume Landry, originaire de La Ventrouze dans le département de l’Orne, arrive à Québec en 1655 et épouse Gabrielle Barré à Québec le 14 octobre 1659. Il s’établit sur l’Île-d’Orléans et laisse une descendance jusqu’à nos jours au Québec.

 

Deux autres migrants du nom de Landry se sont établis à Port-Royal en Acadie. Il s’agit de René Landry dit l’aîné et René Landry dit le jeune, dont la postérité est présente au Québec et dans les provinces maritimes.

 

Au Québec, en 1800, on recensait 658 Landry. En 2010, ceux-ci se classent au 35e rang avec quelque 19 200 individus. Aux États-Unis, les Landry, Landri et même Sandry se concentrent surtout en Louisiane.

 

L’ancêtre acadien René Landry dit l’aîné

 

René Landry naît en France, peut-être à La Chaussé, dans le département de la Vienne vers 1618. Il arrive en Acadie vers 1640 avec ses sœurs Perrine, née en 1612, et Antoinette, née vers 1617. Il épouse à Port-Royal, vers 1645, Perrine Bourg, née en France vers 1626, veuve de Simon Pelletret. Cinq enfants naissent de cette union en Acadie entre 1646 et 1663, dont Claude et Pierre qui assureront la descendance du pionnier en Nouvelle-France. René Landry est recensé comme laboureur à Port-Royal en 1671. Il décède en Acadie entre 1678 et 1686.

 

La lignée québécoise

 

Jean-Baptiste Landry dit Toc, né en 1690, le petit-fils de l’ancêtre René Landry, épouse Marguerite Melançon à Port-Royal le 22 janvier 1714. Lors de la déportation des Acadiens en 1755, la famille de Jean-Baptiste Landry est exilée vers la Nouvelle-Angleterre. Elle revient au Canada en 1757 et s’établit à Québec.

 

Jean-Baptiste Landry décède à Québec le 24 décembre 1757. Son épouse décède à Québec le 12 février 1758. Leur fils, Jean-Baptiste, épouse Catherine Brault, elle aussi d’origine acadienne, à Saint-Joachim, le 14 juillet 1760. Plusieurs de leurs enfants s’établiront dans la Beauce où leurs descendants sont toujours présents. Le chanteur Maxime Landry en fait partie.

 

L’ancêtre acadien René Landry dit le jeune

 

René Landry naît dans un village de l’ouest de la France vers 1634, de parents dont on ignore les noms. Il arrive en Acadie vers 1655 puis il épouse, probablement à Port-Royal, vers 1659, Marie Bernard, fille de N. Bernard et d’Andrée Guyon. Quinze enfants naissent de cette union entre 1660 et 1690. René Landry n’apparaît pas au recensement de 1671, mais il est présent à Port-Royal en 1678 et en 1686. Il décède en Acadie entre 1690 et 1693.

 

Antoine Landry, fils du précédent, assure la descendance du pionnier en épousant Marie Thibodeau à Port-Royal vers 1681. Quelques années plus tard, il s’établit sur une terre à Saint-Charles-des-Mines. Le couple Landry-Thibodeau décède avant 1711 puisqu’il n’apparaît plus au recensement.

 

La lignée québécoise

 

Germain Landry, né à Port-Royal vers 1695, fils du précédent, épouse Cécile Forest, vers 1722, probablement à Grand-Pré. Onze enfants naissent de cette union entre 1723 et 1744. La famille de Germain Landry réside au Village-des-Antoine à Grand-Pré au moment de la déportation des Acadiens.

 

Le 27 octobre 1755, on embarque quelque 1 600 Acadiens de la région de Grand-Pré et de Rivière-aux-Canards, et 1 300 de Pisiguit et de Cobéquid, sur des navires à destination des colonies anglaises. Le commandant britannique de la région, Charles Lawrence, ordonne l'ordre de brûler toutes les maisons et de détruire les récoltes pour empêcher les Acadiens qui avaient fui de revenir dans leurs demeures. C'est ainsi qu’on incendie les villages de Grand-Pré, Pisiguit, et Rivière-aux-Canards.

 

On déporte Germain Landry, petit-fils de l’ancêtre René Landry, et sa famille vers les colonies anglaises. Ils se retrouvent au Massachusetts en 1755. En 1766, Germain Landry obtient la permission de venir au Québec avec sa famille. En 1767, il s’établit à L’Assomption où le curé Jacques Degeay accueille plusieurs familles acadiennes exilées en Nouvelle-Angleterre. Germain Landry décède à L’Assomption le 18 avril 1770. Plusieurs enfants s’établiront à Saint-Jacques-de-Montcalm, dont François Landry, ancêtre de Bernard Landry.

 

Le politicien descendant de René Landry dit le jeune

 

Bernard Landry naît à Saint-Jacques-de-Montcalm, le 9 mars 1937, de l’union de Bernard Landry et de Thérèse Granger. Il épouse Lorraine Laporte à Outremont le 6 juillet 1963, décédée à Montréal le 18 juillet 1999. De cette union naissent trois enfants : Julie, Philippe et Pascale. Le 26 juin 2004, il épouse la chanteuse, comédienne et scénariste Chantal Renaud.

Élu pour la première fois comme député du Parti québécois en 1976, il occupera tout au long de sa carrière les ministères du Développement économique; du Commerce extérieur; des Relations internationales; des Finances; des Affaires internationales; de l’Immigration et des Communautés Culturelles; de l’Industrie et du Commerce; du Revenu; et finalement, deviendra premier ministre du Québec le 8 mars 2001. Il demandera en poste jusqu’au 29 avril 2003.

 

Le chanteur descendant de René Landry dit L’aîné

 

Maxime Landry naît le 16 juin 1987 à Saint-Georges-de- Beauce de l’union de Bertrand Landry et de Doris Bégin. Vox Pop, le premier disque gagnant de Star Académie 2009 a conquis à ce jour plus de 200 000 personnes et lui a valu 3 Félix : Album de l’année – Meilleur vendeur, Album de l’année – Reprises,  et surtout, Interprète masculin de l’année. En novembre 2011, il lançait L’Avenir entre nous.

 

Deux descendants de Guillaume Landry de l’Île-d’Orléans

 

Roger-Donat Landry naît à Montréal le 26 janvier 1934 de l’union de Charlemagne Landry et de Maybelle Desgroseillers. Il épouse Suzanne Shepherd à Montréal (Notre-Dame) le 2 avril 1956. Il sera président et éditeur du journal La Presse de Montréal de 1980 à 2000.

 

Gaétan-Yves Landry naît à Thedford Mines le 15 février 1938 de l’union de Cyrille Landry et d’Adrienne Defoy. Il épouse Henriette Laplante à Thedford Mines le 15 août 1959. Il décède à St. Petersburg en Floride en 1998. Il sera président de Chrysler Canada de 1990 à 1998.

 

 

 

 

Texte : Marcel Fournier

 

Sources bibliographiques

 

Base de données personnelle de Marcel Fournier sur les pionniers de la Nouvelle-France

Base de données du Programme de recherche en démographie historique de l’Université de Montréal (PRDH)

Base de données notariales Parchemin

Les noms de famille au Québec de Louis Duchesne

L’annuaire des citoyens du Québec

Dictionnaire généalogique des familles acadiennes de Stephen A White

Dictionnaires des parlementaires québécois

Histoire de L’Assomption de Christian Roy

Site Internet de Maxime Landry

Site Internet de la famille Landry

 

 

Commentaires

3

Vous devez être connecté pour inscrire un commentaire.

Connectez-vous
  • Yvonna Both-Brusik

    Il y a 2 ans

    Thank you for accepting me, My name is Yvonna Both, Dutch born and living in Central Canada. I am researching the descendants of Rene Landry and Marie Bernard who went from Acadia to Wisconsin where Betty Ann Landry, [daughter of Vincent Valentine Landry] was born and married my grandmother cousin's son Samuel Both, some went further south to Mass and than to Louisiana

    If I can help let me know
    Regards
    Yvonna

  • melanie couture

    Il y a 6 ans

    Bonjour je m appel melanie couture mon grand pere maternel etait un landry il sapplait urgel israel landry il est nee dans les canton de l est il a eu plusieur fere et soeur je ne connait pas le nomde ses parents il est nee en 1931

  • Vincent Landry

    Il y a 6 ans

    Bonjour, je me nomme vincent Landry et je suis né à Saint-Charles-Borromée, mon père Noël et mon grand-père Léon viennent de Sainte-Julienne dans la mrc de Montcalm dans Lanaudière. Je crois que nous avons des ancêtres communs avec l 'ancien premier-minstre du Québec, M. Landry quilui provient du village voisin de Saint-Jacques de Montcalm. Si vous pouvez m 'aider, j 'apprécierais beaucoup,

    Au plaisir

    Vincent Landry