Le Québec, une histoire de famille | Le premier réseau social consacré à la généalogie au Québec!

Famille de la semaine

Morency et Montmorency

Retour à la capsule

Script de la capsule



Je m’appelle François Morency.

Et moi, André Montmorency.

Voici l’histoire de notre famille!

 

Saviez-vous que les Morency et les Montmorency viennent d’un seul et même ancêtre ?

 

[André Montmorency] : « Ce qui veut dire que nous sommes liés à la prestigieuse famille qui a fait construire ce château, ici à Montigny-sur-Avre, en France, où est né le seigneur François de Montmorency Laval. »

 

[François Morency] : « Je m’excuse André, tu es totalement dans l’erreur ! »

 

Monseigneur de Montmorency-Laval est bien le premier pionnier du nom. Premier évêque canadien, on lui doit la fondation du Séminaire de Québec. Et c’est en son honneur que furent nommés une station de métro et un cégep. Mais, il n’existe plus à ce jour aucun descendant de cette illustre famille.

 

Les Montmorency et les Morency du Québec descendent de… Guillaume Baucher !

 

[André Montmorency] : « Notre ancêtre Guillaume a pris le surnom de Montmorency, sans doute parce qu’il fut baptisé ici en Picardie, dans cette église, la Collégiale Saint-Martin, à Montmorency, à quelques kilomètres de Paris. »

 

Les Morency se répandent un peu partout au Québec et même aux États-Unis.

 

[Victor-Lévy Beaulieu] : «L’un de mes ancêtres, Basile Morency, était cultivateur à Trois-Pistoles. Puis, en 1889, il a décidé d’émigrer aux États-Unis avec sa famille. Il s’est retrouvé à Salem, au Massachussetts. »

 

Entre 1840 et 1930, les usines textiles américaines attirent des milliers de Canadiens-Français. Ils sont si nombreux que des quartiers francophones voient le jour, comme «le Petit Canada 2», où naîtra l’illustre auteur Jack Kerouac, à Lowell.

 

Tous les Morency n’ont pas quitté le Québec pour autant. Et aujourd’hui encore, ce sont bien des Morency qui occupent toujours les terres du pionnier sur l’Île-d’Orléans.

 

[Steve Morency] : « Guillaume fut l’un des premiers colons de Sainte-Famille. Et depuis bientôt 400 ans, nous exploitons toujours la terre de notre ancêtre ! »

 

[François Morency, André Montmorency] : « Voilà, c’était l’histoire des Morency… et des Montmorency ! »