Le Québec, une histoire de famille | Le premier réseau social consacré à la généalogie au Québec!

Famille de la semaine

Tremblay

Retour à la capsule

Généalogie

Généalogie Tremblay



Pierre Tremblay de Randonnai dans le Perche, à l’origine de la famille francophone la plus nombreuse en Amérique du Nord



L’origine du nom Tremblay et sa fréquence au Québec

 

Le patronyme Tremblay est issu d’un toponyme qui désigne un lieu planté de trembles (variétés de peupliers). Le nom a produit les variantes suivantes : Tremblais, Tremblet et Trembley.

 

Un seul ancêtre a porté le nom de Tremblay en Nouvelle-France. Il s’agit de Pierre Tremblay de Randonnai dans le département de l’Orne en Normandie. Tous les Tremblay du Québec sont donc issus d’un ancêtre commun sauf une lignée de Tremblay de la région de Lanaudière dont les descendants sont issus de Jean-Baptiste Boucher originaire d’Acadie.

 

Au Québec, en 1800 le patronyme Tremblay n’était pas le patronyme le plus fréquent car il se classait au 19e rang avec 1340 mentions. C’est toutefois aux 19e et 20e siècles que le nom prit une croissance marquée puisqu’en 2010, les Tremblay se classent au premier rang avec 81 500 individus au Québec. Les Tremblay sont au premier rang dans sept des dix-sept régions administratives du Québec avec une concentration importante au Saguenay / Lac-Saint-Jean.

 

Les Tremblay sont également nombreux au Canada et en Nouvelle-Angleterre où le patronyme a été anglicisé pour devenir Trembley et Trombly.

 

 

L’ancêtre Pierre Tremblay

 

Pierre Tremblay est né vers 1626 dans le hameau de la Filonnière, commune de Randonnai dans le département de l’Orne de l’union de Philippe Tremblay et de Jeanne Coignet. Ses parents s’étaient mariés à Normandel, une commune voisine, le 3 octobre 1623 dont sont issus trois enfants.

 

Pierre Tremblay s’engage pour la Nouvelle-France en 1647. Dès sont arrivée au Canada au début du mois d’août 1647, il travaille pour Noël Juchereau des Châtelets à Québec puis pour des colons établis sur la côte de Beaupré.

 

Le 2 octobre 1657, Pierre Tremblay épouse à Québec, Ozanne Achon, fille de Jean Achon et d’Hélène Regnault, de Chambon près de La Rochelle en France. De cette union, naîtront douze enfants entre 1658 et 1677, dont dix parviendront à l’âge adulte.

 

Pierre Tremblay acquiert une terre à l’Ange-Gardien le 4 avril 1659 de Jean de Lauzon tout en continuant de travailler comme fermier pour Michel Filion.

 

En 1661, il décide de travailler à son compte sur sa terre pour laquelle il consacrera toute sa vie. En 1678, Mgr de Laval lui confie l’exploitation d’une ferme à Baie-Saint-Paul. Au recensement de 1681, Pierre Tremblay exploite 10 arpents de terre en valeur et possède un cheptel de 16 bêtes à cornes.

 

Pierre Tremblay décède entre le mois d’avril 1687 et le mois de novembre 1689 (son acte de sépulture a été perdu). La terre de l’Ange-Gardien a par la suite été donnée à Jacques Tremblay, troisième fils du pionnier qui assura la présence des Tremblay sur la côte de Beaupré au cours des siècles suivants. 

 

Lorsque des Tremblay se sont rendus en pèlerinage à Randonnai en octobre 1989, il leur a fallu deux Boeing 747 pour franchir l'Atlantique. Ils étaient environ 400 à la Filonnière. Le garde-champêtre de Randonnai n'avait jamais vu une seule et même famille se déplacer dans huit grands cars de tourisme!

 

Un monument en hommage aux ancêtres des Tremblay d’Amérique a été inauguré à l’Ange-Gardien, le 29 octobre 1972.

 

 

Marcel Fournier

2010

 

 

Sources bibliographiques

 

Association des familles Tremblay d’Amérique

Société de généalogie du Saguenay

Base de données personnelle de Marcel Fournier sur les pionniers de la Nouvelle-France

Base de données du Programme de recherche en démographie historique de l’Université de Montréal (PRDH)

Base de données notariales Parchemin

Les noms de famille au Québec de Louis Duchesne

L’annuaire des citoyens du Québec

Dictionnaire biographique du Canada

Dictionnaire des ancêtres québécois de Michel Langlois

Commentaires

1

Vous devez être connecté pour inscrire un commentaire.

Connectez-vous
  • Association des Tremblay d'Amérique Denise Tremblay Perron

    Il y a 8 ans

    M. Fournier, le nom du père de Pierre Tremblay est Philibert et non Philippe. Voyage en Randonnai est en octobre 1988 et non 1989. Voux pouvez également indiquez que l'Association des Tremblay d'Amérique a installé un monument à Baie-Saint-Paul rendant hommage aux ancêtres avec une sculpture en pierre illustrant Ozanne Achon (libre interprétation de l'artiste Martin Tremblay Brisson, ainsi qu'une plaque en bronze relatant la lignée en France des Tremblay ainsi que Pierre et Ozanne et leurs enfants au Québec.