Gabriel Arcand | Le Québec, une histoire de famille

Marie-Christine Abel

Gabriel Arcand

Comédien

 

Comme ses frères Denys (le cinéaste) et Bernard (l’anthropologue), c’est à Deschambault, village de son ancêtre Simon Arcand, que Gabriel Arcand voit le jour, en 1949. Très jeune, il déménage à Montréal où il s’intéresse au théâtre et au cinéma. Après ses débuts en 1967, dans la troupe de La Roulotte de Paul Buissonneau, Arcand poursuit des études en philosophie puis joue dans les premiers films de fiction de son frère (La Maudite galette, Réjeanne Padovani, Gina). À l'aube des années 80, Gilles Carle lui offre l’un des plus grands rôles de notre cinématographie, celui d’Ovide Plouffe. Réalisée par Denys Arcand, la suite, Le Crime d’Ovide Plouffe, vaut à Gabriel Arcand le Genie du Meilleur Acteur en 1985. Il récidive en 1987 dans la catégorie rôle de soutien pour Le Déclin de l’empire américain. En 2000, c’est un Jutra qu’on lui remet pour Post Mortem de Louis Bélanger, puis en 2014, un prix Écrans canadiens pour Le Démantèlement de Sébastien Pilote. Fondateur de la compagnie théâtrale La Veillée en 1974, cet acteur d'exception compte aussi des dizaines de pièces à son actif.

Lignée ancestrale

Dates de mariage

Simon Arcand

19 février 1687 (Batiscan)

Marie-Anne Inard
Simon Arcand

2 février 1722 (Neuville)

Marie Martineau dit Saintonge
Simon Arcand

5 mars 1753 (Deschambault)

Louise Nault
François Arcand

9 juillet 1788 (Deschambault)

Josephe Mayrand
Simon Arcand

16 octobre 1821

Geneviève Brunet
Narcisse Arcand

28 janvier 1851 (Deschambault)

Mélanie Belisle
Georges (Léo) Arcand

2 février 1898 (Grondines)

Pricillia Paquet
Horace Arcand

11 décembre 1937 (Descambault)

Colette Bouille

Gabriel
Arcand

En vedette

Voyez la capsule de la
famille de la semaine

Visionnez
la capsule

Devenez membre gratuitement

du premier réseau social
sur la généalogie
au Québec !

Inscrivez-vous