Marjolaine Hébert | Le Québec, une histoire de famille

Antoine Désilets

Marjolaine Hébert

Comédienne et directrice de théâtre



Née à Ottawa le 13 avril 1926, cette grande passionnée commence plus d'un demi-siècle de vie artistique dans l’émission pour enfants Radio Petit-Monde à CHLP. De 1941 à 1960, on l’entend dans la majorité des radio-romans québécois, notamment Madeleine et PierrePionnière, elle devient en 1951, la première femme à prendre réglièrement le micro d'annonceure à la radio, sur les ondes de CKVL. Parallèlement, elle brûle les planches dans de nombreux classiques de la dramaturgie, tout en participant à la création de pièces québécoises comme Les Beaux dimanches et Au retour des oies blanches de Marcel Dubé. À la télévision, on retient notamment sa présence dans Le Survenant, où elle donne vie à Bedette Salvail, et Terre Humaine, où elle campe l'attachante Jeanne Jacquemin, mère d'une famille d'agriculteurs. Mais de son propre aveu, son plus bel héritage demeure son théâtre, La Marjolaine, fondé en 1960 dans une grange d’Eastman, dans les Cantons-de-l’Est. On y créera les premières comédies musicales québécoises. Marjolaine Hébert est la mère du comédien Daniel Gadouas (Le Temps d'une paix), né de son union avec le comédien Robert Gadouas.  

Lignée ancestrale

Dates de mariage

Jehan-Baptiste-Jean Hébert

1676 (lieu inconnu)

Anne Doucet
François Hébert

1726 (Beaubassin, Acadie)

Marie-Anne Bourque
François Hébert

1744 (Beaubassin, Acadie)

Marguerite Bourque
Victor Hébert

23 nov. 1773 (St-Charles-de-Bellechasse)

Thérèse Chabot
Victor Hébert

11 février 1806 (Sainte-Marie)

Angélique Bergevin
Victor Hébert

23 octobre 1838 (Sainte-Marie)

Sophie Ferland
François-Xavier Hébert

15 nov. 1880 (Saints-Anges)

Virginie Bisson
Alfred Hébert

26 janvier 1914 (Ottawa, Ont.)

Lucienne Fougère

Marjolaine
Hébert

En vedette

Voyez la capsule de la
famille de la semaine

Visionnez
la capsule

Devenez membre gratuitement

du premier réseau social
sur la généalogie
au Québec !

Inscrivez-vous