Édouard Anglade | Le Québec, une histoire de famille

Édouard Anglade

Premier policier noir de Montréal

 

Né en Haïti en 1944, Édouard Anglade arrive au Québec en 1964. 10 ans plus tard, il marque notre histoire en devenant le premier policier noir de Montréal. Seul au sein de 5000 confrères blancs, ses 30 ans dans la police seront marqués de plusieurs conflits internes en raison de la couleur de sa peau. Il remportera d’ailleurs, en 1988, le premier procès pour harcèlement racial de l’histoire du Canada, contre la communauté urbaine de Montréal. La ville se reprendra en 1997 en le nommant citoyen d’honneur. Une fois retraité, Édouard Anglade concentrera son action auprès de la communauté haïtienne, souhaitant notamment freiner l’expansion des gangs de rue. Cet homme d’exception mourrait le 13 juin 2007 d’un cancer du cerveau. Il n’avait que 63 ans. Son livre Nom de code Mao, publié en 1995, raconte son parcours.

Lignée ancestrale

Dates de mariage

Édouard
Anglade

En vedette

Voyez la capsule de la
famille de la semaine

Visionnez
la capsule

Devenez membre gratuitement

du premier réseau social
sur la généalogie
au Québec !

Inscrivez-vous